Mention à Radio France Internationale

This is custom heading element

Nous remercions RFI, pour avoir mentionné 4aWoman et sa présidente et fondatrice Cinzia Catalfamo pendant l’émission LES TÊTES D’AFFICHES  de Denise Epoté.

 

Votre deuxième sélectionnée est une italienne et malgache d’adoption, Cinzia Catalfamo Akbaraly, qui est à la tête de l’Association Fihavanana, un mot malgache, qui promeut depuis un quart de siècle l’éducation des enfants défavorisés dans la Grande Île.

Denise Epoté: Économiste de formation, Cinzia Catalfamo Akbaraly a mis un terme à sa carrière et a choisi de rendre ce que la société lui avait donné. Il y a 24 ans, elle crée l’Association Fihavanana, solidarité en malagasy, pour assurer l’éducation aux enfants défavorisés, en finançant des activités sociales et créatives. 8000 enfants et 10000 familles ont pu être soutenus. 

Pour mobiliser davantage ce réseau en Italie, en Inde et aux États Unis, Cinzia Catalfamo Akbaraly fonde, en 2008, une Fondation éponyme dont les actions portent sur la santé et en particulier sur la lutte contre les cancers féminins. Les villes pilotes sont celles de Mahajanga et de Fianarantsoa, avec une Unité Mobile dotée d’équipement pour la mammographie, l’échographie, la cytologie et la télé médecine qui permet d’atteindre les zones les plus reculées.

Le projet à ce jour a bénéficié à 80.000 patients et est, aujourd’hui, le plus grand projet pour le cancer en Afrique subsaharienne.
Il permet d’accompagner la malade de proche, dès la sensibilisation au traitement, en passant pour le diagnostic.
Dans un pays très pauvre, le projet Fonds du Cœur vise à améliorer l’accès aux soins pour les femmes vulnérables.